Aller au contenu principal

Pomme bio : en 2018, l’Allemagne a plus importé

Malgré le développement des superficies consacrées à l’agriculture biologique, notre voisin a été contraint d’importer davantage de fruits en 2018, à cause des mauvaises conditions météo qui ont pénalisé la production, en pomme notamment. 60 % des pommes consommées en Allemagne lors de la campagne 2017-2018 ont ainsi été importées, explique l’organisme germanique AMI. L’Italie était le premier fournisseur, mais les importations en provenance de l’hémisphère sud ont aussi fortement progressé.

Lors de la campagne 2018-2019 en revanche, les volumes de pommes récoltés ont été abondants et ont atteint de nouveau record, l’Allemagne était donc très peu acheteuse à l’international.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Fruits : le Royaume-Uni, un marché stratégique

Le Brexit ne va pas sans inquiéter les acteurs français de la filière fruits et légumes.

Fruits et légumes
Pomme : flambée des cours en Europe

À 80 €/100 kg en moyenne chez les quatre principaux producteurs en mars, les prix de la pomme en…

Fruits et légumes
Tomate : début 2018 difficile sur le marché européen

À 86 €/100 kg au mois de mars, le prix moyen des tomates dans l’Union européenne se situait 19…