Aller au contenu principal

PLFSS : la MSA demande la compensation de la suppression de la taxe farine

La MSA souhaite « que le gouvernement puisse compenser par un autre moyen » la disparition de la taxe farine, une taxe de 64 millions d’euros affectée au financement de la retraite complémentaire obligatoire des non-salariés agricoles, dont la suppression est prévue par le Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019. « Si rien ne vient remplacer cette taxe, nous risquons d’être en déséquilibre dès 2019 sur cette partie de notre activité et nos réserves s’éteindraient dès 2027 », a précisé François-Emmanuel Blanc, le nouveau directeur général de la CCMSA, le 15 octobre devant la presse, rapportent nos confrères d’Agrafil.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Wilmar sort du rouge, malgré les dégâts d'El Nino

Le géant singapourien des matières premières agricoles Wilmar est sorti du rouge au 3e…

Alimentation animale-céréales
Vivescia en passe de gagner son pari industriel

Vivescia Industries récolte les premiers fruits d’une stratégie basée sur la…

Alimentation animale-céréales
Glencore finalise son désendettement

Glencore, le géant du négoce des matières premières, a annoncé jeudi qu'il finalisait son…

Alimentation animale-céréales
Axéréal vante la complémentarité de ses pôles agricole et industrie

Sur son exercice 2015-2016 (clos à fin juin), Axéréal a dégagé un résultat net consolidé de 11,9…