Aller au contenu principal

Perle du Nord sur la voie de la valorisation

Après une année de stabilité, la filière endive a accusé un léger recul de consommation de 2 % sur la campagne 2016-2017, dû principalement à une baisse de production (-7 %). Dans ce contexte, Perle du Nord a continué à maintenir une dynamique positive avec des volumes certes en recul, mais des prix en hausse de près de 10 % par rapport à la moyenne des années précédentes. Le chiffre d’affaires de la coopérative a ainsi progressé de 12,2 % à 100 millions d’euros. « Nos volumes ont reculé comme le marché, mais nous avons réussi à maintenir une bonne valorisation », note Caroline Basset, responsable marketing de Perle du Nord.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Jus de pomme et pizza au menu de La Marque du consommateur

Après avoir vendu 10 millions de litres de lait, La Marque du consommateur s’…

Focus produits
Banane : L’interprofession veut relancer la consommation 

Les Français consomment en moyenne 8,5 kilogrammes de bananes par habitant et par an, soit moins…

Produits laitiers
LDC Bretagne intéressé par les saucisses de Tilly Sabco

La date limite de dépôt des offres de reprise de Tilly Sabco, placé en redressement judiciaire…

Nutrition
1 Européen sur 7 mange 5 fruits et légumes

Seul un Européen âgé de plus de 15 ans sur sept mange au moins 5 fruits et légumes par jour,…