Aller au contenu principal

Pêches - nectarines : stabilisation des importations européennes en 2019

Selon les prévisions de la Commission européenne, les importations européennes de pêches – nectarines se stabiliseraient en 2019, après avoir connu une hausse de 29 % à 35 000 tonnes en 2018/2017. En revanche les importations de pêches sèches et de pêches en conserve sont prévues à une hausse de 8 % en 2019 par rapport à 2018. À noter qu’en 2018 les importations avaient subi une chute de 34 %, en lien avec les stocks importants de la bonne production de 2017. Les exportations de pêches en conserve et de pêches séchées sont quant à eux prévues stables.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Moins de pommes en Nouvelle-Zélande

La production de pomme en Nouvelle-Zélande devrait reculer de 3 % sur la campagne 2018/2019, à…

Fruits et légumes
Tomates : les exportations marocaines excèdent les quotas européens

Le Maroc a vendu 141 000 tonnes de tomates de plus que le contingent de volume autorisé (285 000…

Fruits et légumes
Fruits rouges : hausse des importations

En 2019, la demande de framboises et de mûres a augmenté en Europe, selon Fresh Plaza.

Fruits et légumes
Les amandes, plébiscitées dans les lancements de nouveaux produits

D’après le rapport sur les lancements de nouveaux produits dans le monde d’Innova Market…