Aller au contenu principal

Ovins : reprise des importations en 2018 ?

© Stéphane LEITENBERGER

Ovins : En 2017, les importations européennes ont reculé de 12 % par rapport à 2016, estime la Commission européenne. La Nouvelle-Zélande, qui fournit près de 80 % des achats européens, se concentre vers les marchés asiatiques, notamment la Chine. Le jeu des taux de change a aussi pénalisé la viande néo-zélandaise. Une tendance qui devrait s’inverser cette année si l’on en croit les prévisions de Bruxelles qui estime que les importations européennes devraient progresser de 6,2 % par rapport à 2017. Elles se rapprocheraient de leur niveau de 2016. Ce développement des importations pourrait par ailleurs contribuer à un tassement des prix à la production.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : marché équilibré, ambiance sereine

Bovins : Les sorties de vaches allaitantes ne sont pas trop importantes et l’…

Viandes
Agneau : beau temps pour les agneaux de qualité

Ovins : En cette période estivale, les ventes d’agneaux de…

Viandes
Viande bovine de qualité : importations peu évolutives

Bovins : Les importations européennes au sein du quota de viande bovine de…

Viandes
Viande bovine : les Pays-Bas plus présents en octobre

Bovins : Au mois d’octobre, les importations françaises de viande bovine ont…