Aller au contenu principal

Ovins : hausse des abattages en 2018

© Stéphane LEITENBERGER

Ovins : La France a abattu 81,4 millions d’ovins en 2018, c’est 0,6 % de plus que l’année précédente, selon Agreste. Les exportations d’animaux vivants progressaient de 1,4 % (à 2,7 millions de têtes) tandis que les exportations d’ovins vifs chutaient de 17 % (3,3 millions). Les importations françaises de viande ovine ont reculé de 1,4 %, à 91 millions de tonnes équivalent carcasse, dans un contexte de consommation en repli. À noter, en janvier, les abattages d’agneaux progressaient de 2,1 % en tête et la production de viande d’agneau augmentait de 3,5 % par rapport à l’an dernier. En revanche, les abattages d’ovins de réforme chutaient de 9,7 % en têtes.

Bovins : Le commerce de la viande bovine demeure assez calme, bien qu’un peu animé par quelques promotions. Au niveau des grossistes, les prix commencent à se réajuster à la baisse dans les pièces à braiser (jarret, paleron) à l’approche du printemps.

Veau : Le marché européen du veau de boucherie confirme sa stabilisation après plusieurs semaines compliquées. Aux Pays-Bas, les opérateurs estiment que les cours ont atteint un plancher pour le moment et qu’ils ne tarderont pas à se ressaisir quand la demande se réveillera pour les fêtes de Pâques.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…