Aller au contenu principal

Ovins : baisse des importations allemandes

© Beck

Ovins : La consommation de viande ovine est limitée en Allemagne, à seulement 0,6 kg par an et par habitant, rappelle AHDB. Nos voisins ne consomment de l’agneau qu’à Pâques ou à Noël. La population immigrée, en revanche, permet à un courant d’affaires de se maintenir tout au long de l’année. Sur les huit premiers mois de 2017, les importations allemandes de viande ovine ont reculé de 4 % par rapport à la même période de l’an dernier, à 28 200 tonnes. La Nouvelle Zélande reste le premier fournisseur avec les deux tiers des volumes, loin devant le Royaume-Uni. Sur les sept premiers mois de l’année, la production a atteint 12 000 tonnes, soit autant que l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneaux : les exportations espagnoles se développent

Ovins : Le cheptel ovin s’est effondré en Espagne, passant de 24 millions d’…

Viandes
Vaches : hausse des abattages en race à viande, baisse en lait

Bovins : Les abattages français de vaches allaitantes ont progressé de 4,1 % en…

Viandes
Bovins : la production irlandaise décolle

Bovins : La production irlandaise de viande bovine a progressé de 5 % sur les…

Viandes
Agneau : vers une hausse de 2 % de la production

Ovins : Selon les estimations de Bruxelles, la production européenne de viande…