Aller au contenu principal

Ovin : la Chine continue de faire monter les prix

© s tsui

Ovins : Les importations chinoises de viande ovine en provenance de Nouvelle-Zélande ont été multipliées par cinq sur la décennie, selon AHDB. Ce qui représente 150 000 tonnes de viande. Dans le même temps, les envois néo-zélandais vers l’Union européenne ont reculé d’un tiers, soit 70 000 t de moins. Alors que la production en Océanie tend à stagner, l’appétit chinois ne ralentit pas et les prix montent. AHDB précise que la peste porcine africaine devrait conduire les Chinois à importer encore plus de viande, y compris ovine.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Ovins : une Nouvelle-Zélande toujours moins présente

Ovins : Selon l’Institut de l’élevage, le recul de la production néo-zélandaise…

Viandes
Bovins : la production américaine rebondit

Bovins : Après être descendue en 2015 à son plus bas niveau depuis 1993, la…

Viandes
Veau de boucherie : hausse des abattages de croisés

Veau : L’an dernier, la part des veaux croisés dans les abattages de veaux de…

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…