Aller au contenu principal

Origine en RHF : œuf, lapin et foie gras oubliés du projet de décret

« Je trouve déplorable que nous ne puissions pas y intégrer les œufs et les ovoproduits, la viande de lapin ou le foie gras », a déclaré hier lors de l’AG de la Confédération française de l’aviculture, son président Jean-Michel Schaeffer, qui réagissait ainsi au projet de décret visant à obliger les professionnels de la restauration à indiquer l’origine de toutes les viandes crues. « Oui, ces produits ne font pas partie du règlement de base européen sur l’information au consommateur mais nous demandons clairement aujourd’hui que ce sujet soit rouvert à Bruxelles pour les intégrer », a-t-il poursuivi, lâchant « 

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Vente des œufs code 3 : « c’est irresponsable de légiférer là-dessus »

Les Marchés Hebdo : Que pensez-vous de  l’adoption d’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : la FNSEA alerte les députés

« L’objectif premier de cette loi est de parvenir à de meilleurs revenus pour les…

Volailles
Les députés interdisent tout nouveau bâtiment d’élevage de poules pondeuses en cage

Les députés ont adopté ce lundi 28 mai dans le cadre du projet de loi Alimentation un amendement…

Volailles, Bio
La Fnab soutient une limitation des élevages à 9 000 poules

Alors que la Commission débat avec les Etats membres des règles de production qui vont s’…