Aller au contenu principal

Œufs : un marché toujours chargé en calibre M

© Laure-Anne Lefebvre

L’ambiance restait terne vendredi sur le marché français de l’œuf calibré. La consommation n’était pas au rendez-vous et les commandes de réassort demeuraient prudentes voire limitées chez certains grossistes. Du côté de l’offre, s’il n’y avait pas d’excès particuliers constatés en calibre TG et G, des surplus étaient encore relevés en M surtout, voire en P. De quoi laisser les cours stables à baissiers. Beaucoup estimaient qu’un regain d’animation n’était pas à exclure à court terme. La fin des congés de la zone C pourrait réveiller le commerce dans ces départements, entre retour aux achats des collectivités et meilleure fréquentation des points de vente. Ailleurs, tout dépendra du niveau de consommation ces prochains jours.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…