Aller au contenu principal

Œufs : un commerce correct pour la période

Industrie : Plusieurs tendances, comme la semaine dernière. D’un côté les vendeurs qui cherchaient à être à jour pour l’été et étaient prêts à faire des concessions, de l’autre ceux qui ne disposaient pas d’une offre abondante et jouaient la carte de la fermeté. En face, les industriels semblaient aux achats pour la saison, que ce soit pour stocker ou car leurs sources d’approvisionnement à l’étranger ne pratiquent pas des prix plus intéressants que la France. Dans l’ensemble, l’offre était assez modérée et les volumes trouvaient preneurs.

Sur le marché de l’alternatif, toujours peu de demande en bio, car certains industriels auraient des stocks.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Aviculture
L’Europe accroît ses importations de volaille

Volaille : 616 029 tonnes équivalent carcasse (téc) de viande et préparations…

Aviculture
Le manque de marchandises s’accentue

Calibré : Les cours de l’œuf calibré ont progressé plus franchement hier, le…

Aviculture
Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des…