Aller au contenu principal

Œufs : toujours ferme

© Laure-Anne Lefebvre

Aux mêmes causes les mêmes effets. L’offre demeurait restreinte mardi alors que la demande était toujours tonique en cette semaine de rentrée, que ce soit en calibrés ou en tout-venant. Les cours ont continué leur progression dans l’ensemble.

À noter que selon les derniers chiffres publiés par FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, les achats des ménages d’œufs de poules pour leur consommation à domicile ont bondi de 5,6 % en juillet comparé au même mois de 2018. Avec 38 % des ventes, les plein-air représentaient la référence la plus vendue, et leur progression (+23,5 %) ainsi que celle du bio (+19,9 %, 12,2 % des volumes) ont largement compensé la baisse de la cage (-13,3 %). En cumul sur les sept premiers mois de l’année, les achats d’œufs ont progressé de 1,1 %, portés par l’envolée du sol (+63,2 %), du bio (+19,8 %) et du plein air (+10,3 %), aux dépens de la cage (-12,5 %).


En relation

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Œufs : hausse des achats pour les calibres M et P

La consommation d’œuf en France se maintient fermement.

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…

Aviculture
Volaille : net rebond de la consommation apparente

Volaille : Calculée par bilan, la consommation française de volaille a…