Aller au contenu principal

Œufs : nouveau tassement, tous débouchés confondus

© CNPO

Calibré : Aucun changement de tendance jeudi. La consommation n’était pas plus soutenue, d’où des commandes de grossistes et de détaillants correctes sans plus voire en deçà des attentes lorsque la concurrence étrangère était plus vive. Or, dans le même temps, l’offre suffisait à couvrir tous les besoins en calibres TG et G et demeurait tout juste suffisante en P. En revanche, le marché du calibre M continuait de s’alourdir obligeant les vendeurs à accepter de nouvelles concessions tarifaires quand ils ne devaient pas diriger une partie de leurs volumes vers le débouché industriel, bien moins attractif. À noter un marché de l’œuf tout venant pour le conditionnement proche de l’équilibre avec toutefois des excédents en œufs moyens dans certains élevages.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : changement d’ambiance avant le 14 juillet

Industrie : La demande des entreprises d’ovoproduits était…

Aviculture
Poule de réforme : le frais anime le marché

Avec l’annonce de températures plus hivernales dans les jours qui viennent, le commerce de la…

Aviculture
Œufs : la demande commence à avoir raison des prix

Globalement, le marché français restait déficitaire avant le week-end.

Aviculture
Poule de réforme : les volumes s’étoffent

Le marché de la poule de batterie s’est montré plus animé la semaine dernière.