Aller au contenu principal

Œufs : l’offre manque encore

© CNPO

Calibré : Même si la rentrée et les promotions sont passées, les opérateurs se montraient jeudi assez unanimes sur leurs difficultés à répondre pleinement à une demande jugée très bonne pour la période. Les disponibilités étaient limitées, contrecoup des pertes lors de la canicule mais aussi et surtout des divers travaux dans les bâtiments notamment pour passer de la cage au sol. Les cours continuaient de se raffermir, d’autant plus que le calibre de l’œuf est gros. En tout venant, les disponibilités étaient tout aussi justes, même si certains constatent une légère accalmie des besoins. En alternatif, les échanges en spot étaient très réduits faute de volumes. Le plein air est resté particulièrement recherché cette semaine.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…