Aller au contenu principal

Œufs : le commerce repart lentement

© CNPO

Calibré : Si certains constataient un léger mieux avec une demande qui tendait à se réveiller jeudi, d’autres déploraient toujours des stocks en hausse et, dans l’ensemble, le marché du calibré n’avait pas encore trouvé son équilibre entre une offre au rendez-vous et une demande qui tarde à se ressaisir. Dans ce contexte, les cours des œufs calibrés s’effritaient de nouveau. Le marché du tout-venant connaissait les mêmes ralentissements. En alternatif, l’offre restait insuffisante en sols.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…