Aller au contenu principal

Œufs : la faiblesse de l’offre dirige toujours les prix

© CNPO

Calibré : A l’hésitation du début de semaine a fait place jeudi une demande plus régulière voire dynamique de la part des grossistes et des détaillants. Les commandes de réassort étaient au rendez-vous pour l’ensemble des calibres. Reste que l’offre demeurait toujours aussi limitée, en particulier en moyens et en petits œufs. Cours fermes.

En œufs tout venant pour le conditionnement, la demande était jugée satisfaisante pour la période mais les disponibilités ne couvraient pas tous les besoins. Et ce malgré le fait que l’amont dirigeait la quasi-totalité de ses œufs vers ce débouché, au détriment de l’industrie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…