Aller au contenu principal

Œufs : début de la torpeur estivale

© CNPO

Calibré : Changement de ton ces derniers jours sur le marché du calibré qui se montrait bien plus calme à cette période de l’année. Les besoins étaient limités dans les métropoles, sauf dans les zones de villégiature, notamment le Sud, où les opérateurs rapportaient des commandes au rendez-vous. Difficile encore pour la plupart de trouver des œufs de calibres gros et très gros, conséquence toujours de la chaleur, tandis que les calibres M et S étaient bien plus disponibles et trouvaient plus difficilement preneurs. Certains confessaient même les dégager parfois vers l’industrie pour limiter les risques d’engorgement. Les cours évoluaient en conséquence.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…