Aller au contenu principal

Œufs : à chaque calibre son ambiance

© L.-A.L.

La semaine s’est terminée sur un marché peu évolutif dans l’ensemble. Le week-end n’était pas attendu fort en termes de fréquentation des points de vente, du fait de la toute fin de mois. Seule cette semaine semble en mesure d’animer un peu le commerce. Dans ce contexte, les commandes des grossistes comme des détaillants restaient limitées, tous calibres confondus. Les cours continuaient de s’ajuster selon les disponibilités de chacun. Dans l’ensemble, les volumes de TG s’étoffaient, d’où un maintien moins aisé des tarifs. En gros et petits œufs, une offre peu pléthorique entretenait un vent de fermeté. En calibre M, les avis étaient très partagés ; beaucoup trop chez les uns, tout juste assez chez les autres.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…