Aller au contenu principal

Œufs : calme plat et cours en baisse

© CNPO

Calibré : Sans surprise, le commerce peinait à se réveiller jeudi. La situation était assez différente d’un opérateur à l’autre. Certains tablaient sur retour rapide de la demande et stockaient leurs œufs, d’autres au contraire voulaient aborder le mois de janvier le moins chargé possible et faisaient des concessions tarifaires pour dégager certains volumes. Les prix continuaient de reculer en calibré comme en tout-venant.

En alternatif, la demande restait régulière en plein-air. En sol, peu d’évolution. C’est en bio que certains commençaient à être inquiets, au vu des stocks qui s’étoffaient, et ils attendaient de voir si la consommation serait au rendez-vous en début d’année.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…