Aller au contenu principal

Œufs calibrés : marché fluide

© Laure-Anne Lefebvre

La plupart des opérateurs se disaient très satisfaits de leurs ventes globales, grâce à une demande bien orientée de la part des centres de conditionnement, qui reflète une bonne consommation pour la saison. Les cours ont été facilement maintenus, avec toujours une petite pointe de hausse en calibre M. Concernant la situation belge, le virus H3N1 faiblement pathogène a été détecté dans six nouveaux élevages en Flandres, ce qui porte le total à 41 dans la région, au 15 mai, selon Pluimvee. L’interprofession belge alerte sur le manque d’action du gouvernement. Seule conséquence sur le marché français pour l’heure, un regain d’intérêt pour l’origine France dans les régions frontalières.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…