Aller au contenu principal

Œufs : baisse des commandes suite aux retards de livraison

© Laure-Anne Lefebvre

Vendredi, le marché français de l’œuf calibré restait freiné par les conséquences du mouvement des gilets jaunes. Les retards de livraison accumulés à travers l’Hexagone depuis la mi-novembre ont eu tendance à limiter les commandes pour cette semaine. Une tendance plus ou moins marquée selon la région considérée. L’offre demeurait toutefois mesurée et à peine suffisante pour couvrir tous les besoins, d’où des cours stables à haussiers selon l’opérateur et le calibre considérés. À noter une progression de l’offre en TG pour une demande plus calme, ce qui a pesé sur les prix.

En œufs tout venant, les perturbations logistiques étaient moins importantes pour des besoins soutenus et des disponibilités insuffisantes, d’où un marché toujours très fluide et haussier.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…