Aller au contenu principal

« Obtenir le label EPV c’est comme avoir un titre de noblesse »

Gilles Duault, PDG de Kubli © S. C.

LMH : Quand avez-vous demandé et obtenu le label Entreprise du patrimoine vivant ?

Gilles Duault : Je l’ai obtenu en 2016. Cela a pris au moins 8 mois, avec deux audits, malgré un dossier assez fourni et des archives solides. Cela a pris plus de temps que prévu.

LMH : Pourquoi avoir demandé ce label ? Qu’avez-vous dû démontrer pour l’obtenir ? A-t-il été difficile à avoir ?

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Page Facebook, site, visites, évènements

Le compte Facebook du Label Entreprise du Patrimoine vivant (EPV) cumule près de 7000 fans.

Qualité
Lavage et décontamination par ultrason

Le procédé de la start-up nordiste CIP sysTems s’applique aux bandes de…

Dossiers
Absorber l’oxygène au profit de la qualité

Les absorbeurs d’oxygène empêchent le produit sans conservateur de s’oxyder…

Divers
La Nouvelle-Aquitaine a son agence de l’alimentation

Née de la fusion de l’Aapra, de l’Irqua et du Crepal, l’Agence de l’…