Aller au contenu principal

Nouvelles étapes dans le plan Rungis 2025

En 2019, est prévue la rénovation du pavillon de la triperie (V1T). © Semmaris

Lors des vœux qu’il a présenté aux grossistes le 7 janvier, le président-directeur général du marché d'intérêt national de Rungis, Stéphane Layani, a annoncé la poursuite de Rungis 2025, le plan décennal par lequel 1 milliard d’euros doivent être investis sur le marché de gros francilien. « Après la livraison en 2018 de plusieurs entrepôts de dernière génération (entre autres aux spécialistes des fruits et légumes Neta et Pronatura et au transporteur Stef, ndlr), d’autres vont l’être cette année à Pomona et à la Siim du groupe Omer-Decugis », a indiqué le président de la Semmaris.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Le Saint regroupe Sobomar Atlantique et Estiveau-Fragnaud

Les entreprises Sobomar Atlantique et Estiveau-Fragnaud reprises respectivement en 2012 et 2015…

Fruits et légumes
Le grossiste Littoral Primeurs s’agrandit

Le grossiste en fruits et légumes Littoral Primeurs, basé à Téteghem (59), s’installera d’ici…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Promocash s’agrandit à Angers

Promocash (groupe Carrefour) poursuit la modernisation de son réseau.

L'Écho des fournisseurs
Le Min de Rouen en pleine modernisation

Le 19 janvier, le Min de Rouen a inauguré son pavillon marée, réhabilité après six mois de…