Aller au contenu principal

Nouveau bond des achats chinois de produits laitiers

Les disponibilités mondiales de lait restent assez modestes. La collecte cumulée des cinq grands bassins exportateurs (Argentine, Australie, Nouvelle-Zélande, UE à 28, États-Unis) continue de se tasser, affichant -0,7 % en mars comparé à l’an dernier, selon le Cniel, qui précise que la remontée en Europe (+1,2 %) est contrebalancée par la chute néo-zélandaise (-8,2 %) liée à la sécheresse. La baisse reste de mise en Australie et en Argentine (respectivement -10,6 % et -8 %) et aux États-Unis la production s’est repliée de 0,4 %, une première depuis cinq ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Focus produits
La course pour remplir les biberons chinois

La production mondiale de laits infantiles a atteint 2,7 millions de tonnes en 2017.

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.