Aller au contenu principal

« Nous avons passé le cap des 3 000 fermes bios »

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne. © Emmanuel Pain

Les Marchés Hebdo : Première région agroalimentaire historique de France, la Bretagne se situe au 6e rang pour le nombre d’exploitations et d’opérateurs aval bio et au 8e rang des conversions. Selon vous, peut-elle rapidement progresser dans le classement ?

Loïg Chesnais-Girard : On nous compare à des régions beaucoup plus grandes et ayant des cultures différentes. En lait bio, nous sommes leaders. On installe 200 jeunes en bio par an, c’est considérable. Nous avons passé le cap des 3 000 fermes bios sur 32 000 exploitants avec une dynamique très forte. On va encore progresser. Je sens une appétence pour le bio, c’est une bonne nouvelle.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation, Bio
Bio dans les cantines : 10 eurodéputés se mobilisent

Dix eurodéputés, dont les Français Eric Andrieu (PS), vice-président de la commission de l’…

Réglementation, Bio
La filière bio vent debout contre la Commission

La proposition de réforme du label bio présentée par la Commission européenne…

Autres filières, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…

Réglementation, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…