Aller au contenu principal

Le Timor oriental touché par la peste porcine

Le Timor oriental a confirmé hier que plusieurs centaines de porcs de ses élevages étaient morts de la peste porcine qui décime les cheptels en Chine, Corée du Nord et du Sud et pousse les prix à la hausse. Les autorités de la petite nation d'Asie du Sud-Est ont demandé de l'aide à l'Australie pour identifier la maladie et confirment qu'il s'agit de la peste porcine africaine. « Depuis le 19 septembre, le ministère (de l'Agriculture) a compilé des informations sur la mort de 400 » porcs, a-t-il indiqué dans un communiqué.


En relation

Viandes
Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de…

Viandes
La Peste porcine aurait coûté 65 M€ à la Russie en dix ans

D’après le Ministère de l’Agriculture russe, la Peste porcine africaine aurait provoqué des…

Viandes
Peste porcine : un abattoir fermé en Chine

La Chine a tout récemment ordonné au géant du porc WH Group Ltd de fermer pour six semaines son…

Viandes
Troisième foyer de peste porcine en Chine

Le ministère de l’Agriculture Chinois a annoncé dimanche 19 août un troisième foyer de peste…