Aller au contenu principal

Nestlé Purina veut vendre son site de Quimperlé

Spécialisée dans l’alimentation pour animaux de compagnie, Nestlé Purina veut vendre son site de Quimperlé (Finistère), comptant 123 salariés, selon les syndicats, et supprimer 200 postes dans d'autres sites, via des départs volontaires, a indiqué mardi la direction. « La direction a fini par admettre que pour le site de Quimperlé, ce n'était pas un simple partenaire qui était recherché mais bien une cession totale du site qui est envisagée », a souligné dans un communiqué l'intersyndicale CFTC, CGT et FO de Nestlé Purina France. Et « dans les mois à venir », outre ceux de Quimperlé, « des centaines de postes de plus seront supprimés dans l'ensemble des usines de Nestlé Purina France (Marconnelle, Montfort, Aubigny et Veauche) », a ajouté l'intersyndicale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
M. Pénicaud se dit attentive « à la qualité de l’emploi »

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, s’est dite attentive hier « à la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
1er salon Studyrama des formations en agroalimentaire et environnement

Le groupe Studyrama, spécialiste de l’orientation professionnelle, en…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Comment Euralis compte restructurer son pôle alimentaire

Le groupe coopératif Euralis annonce la restructuration de son pôle alimentaire pour «…

Volailles
Multilap cesse son activité aux Herbiers

Multilap (groupe ALPM Alliance Loeul et Piriot Multilap) a fermé en décembre dernier son site…