Aller au contenu principal

MSC introduit de nouveaux critères contre le travail des enfants

L’ONG Marine stewardship council (MSC) a annoncé le 28 mars de nouveaux critères pour les fournisseurs et transformateurs de produits de la mer. Ils incluent l’introduction de nouveaux audits sur les entreprises de la filière pour savoir s’il y a eu recours au travail d’enfant. « Dans le monde, plus de 150 millions d'enfants et 25 millions d'adultes sont impliqués dans le travail forcé. Nous reconnaissons qu'il est urgent de lutter contre le travail forcé et le travail des enfants et nous avons mis en place des mesures pour remédier à ce problème dans la chaîne d'approvisionnement des produits de la mer certifiés », a commenté Dr Yemi Oloruntuyi, responsable de l'accessibilité au MSC, dans un communiqué.


En relation

Produits de la mer
Thai Union ferme un atelier de saumon fumé en Ecosse

Thai Union group a confirmé la fermeture de son atelier de fumaison de saumon The Edinburgh…

Produits de la mer
Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'…

Produits de la mer
L’Afrique du Sud cherche à développer son aquaculture

Du 16 au 18 novembre, une mission d’étude et de coopération de représentants d’Afrique du Sud a…

Produits de la mer
Le Pacifique Nord-Ouest fournit le plus de poissons MSC

Avec 2,6 millions de tonnes de produits de la mer certifiés MSC (Marine stewardship Council), le…