Aller au contenu principal

Moins de poudre de lait sur le marché mondial en 2020

Les exportations de poudre de lait par les cinq principaux acteurs devraient reculer de 3 % en 2020 par rapport à 2019, selon les prévisions de l’USDA, tout en restant encore supérieures de près de 3 % à leur niveau de 2018. C’est l’Union européenne qui sera notamment moins présente sur le marché export (-8 %, à 925 000 tonnes), car même si la production y est attendue en hausse les stocks sont vides ce qui limite les disponibilités. Les envois néozélandais reculeraient de 4 % dans un contexte de baisse des fabrications de 4 %, les poudres grasses et, dans une moindre mesure, le fromage, étant privilégiés. Du fait de la baisse de la collecte, les exportations australiennes devraient se replier de 8 %. À l’inverse, les États-Unis pourraient voir leurs envois atteindre le record de 718 000 t soit 5 % de plus qu’en 2019, sous l’effet de la hausse de la collecte. Enfin la Biélorussie reste en progression avec des envois estimés à 158 000 t soit 9 % de plus que l’an dernier.

Le Mexique devrait rester le premier importateur (380 000 t, +5,5 %), devant la Chine (350 000 t, +2,9 % mais 25 % de plus qu’en 2018).


En relation

Produits laitiers
Produits laitiers : l’Asie moteur de la demande… et de l’offre

« Les marchés mondiaux des produits laitiers sont équilibrés pour le moment » a résumé…

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…

Produits laitiers
Lait : reprise de la production mondiale en 2017

Le département américain de l’agriculture (USDA) a révisé ses prévisions de…

Dossiers
Pénurie en France, tensions sur la planète

La consommation mondiale de beurre a progressé de 11,7 % entre 2013 et 2017, selon les…