Aller au contenu principal

Allemagne : moins de porcs, moins de soja

© P._Forget

L’Allemagne qui possède le deuxième cheptel porcin en Europe derrière l’Espagne voit sa production se dégrader depuis 2015. De 2001 à 2018 le cheptel a diminué de 81 % selon le ministère de l’agriculture allemand. Cette tendance devrait se maintenir selon l’USDA. La baisse de la production domestique de porc allemand a entraîné avec elle la chute de la demande en alimentation porcine. De juillet à décembre 2018, la consommation de l’alimentation porcine a chuté de 3,3 % par rapport à la précédente campagne. En moyenne, le soja compte pour 5 % de la ration alimentaire des porcs allemands

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porcelets : rebond des prix de l’aliment pour porc à l’engrais

Porcelet : Selon l’Institut du porc (Ifip), le prix de l’aliment industriel…

Viandes
Le porc allemand chute de 5 centimes

Découpe : C’est un vent de baisse qui souffle sur le nord de…

Viandes
Porc : trois mois de perte pour les naisseurs engraisseurs

Porcelet : Le prix de l’aliment industriel pour porcs à l’engrais est resté…

Viandes
Porcelet : légère reprise de la marge brute des éleveurs

Porcelets : Le coût de l’aliment ne cesse de confirmer sa stabilité.