Aller au contenu principal

Mercosur : pas d'accord « au détriment des standards européens » selon Didier Guillaume

Les accords de libre-échange, comme celui que négocient l'Union européenne et le Mercosur, ne peuvent pas se conclure « au détriment des standards européens » de qualité, a estimé ce jour le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume. « Les accords de libre-échange ne peuvent pas se faire au détriment des standards européens », a déclaré le ministre sur l'antenne de France Info, estimant que l'Europe a « été trop naïve, de ce point de vue-là, depuis quelques années ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Mercosur : la France va s'opposer à la proposition de Bruxelles 

La France s'opposera à la proposition de la Commission européenne d'accepter…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Mercosur : Réunion à Bruxelles prévue fin janvier

Le 30 janvier, les quatre ministres des Affaires étrangères du Mercosur (Brésil, Argentine,…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le Sénat alerte le gouvernement sur la Pac et les accords de libre-échange

Lors d’une audition de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Emmanuel Macron veut créer une DSV et une DGCCRF au niveau européen

Lors de son marathon samedi au salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a expliquait aux…