Aller au contenu principal

[Edito] Mais que mangent les enfants !

En dix ans, le régime alimentaire des enfants âgés de 3 à 5 ans et de 6 à 10 ans a nettement évolué vers une moindre diversification et une consommation accrue de plats élaborés : plats préparés, pizzas... Dans le même temps, les consommations de produits carnés, de charcuteries, de poissons, de produits laitiers et de fruits et légumes sont en forte baisse. Voilà ce que nous enseigne une récente étude réalisée par le Crédoc, à partir de son système d’enquête sur les comportements et consommations alimentaires en France (CCAF), à la demande du groupe fromager Bel. L’étude montre qu’entre 2010 et 2016, la part des enfants âgés de 3 à 5 ans qui ne couvrent pas leurs besoins en calcium est passée de 4% à 20%, une proportion ayant grimpé de 33% à 45% pour les enfants de 6 à 10 ans. L’explication ? « Dès l’âge de 3 ans, les petits sont de plus en plus nombreux à manger à la table des grands et ils y acquièrent les bonnes – ou mauvaises – habitudes alimentaires de leurs parents », selon le Crédoc. L’organisme a distingué quatre profils de jeunes consommateurs : les petits mangeurs (39%) - souvent des filles mangeant peu et peu diversifié -, les habitués du tout prêt (22%) – issus souvent de familles monoparentales en région parisienne consommant beaucoup de sandwichs, pizzas et plats composés -, les palais sucrés (16%) – enfants d’ouvriers consommant beaucoup de biscuits salés, pâtisseries et boissons sucrées – et enfin les amateurs de variété (22%) – issus de familles CSP+ consommant sur une semaine 17,8 groupes alimentaires différents. Un tableau plutôt inquiétant montrant une évolution rapide dans les comportements alimentaires en France chez les toutes jeunes générations. Une tendance que les interprofessions agricoles devraient regarder de près. Il y a urgence à réhabiliter les produits bruts (viande, produits laitiers, fruits et légumes) auprès des jeunes générations mais aussi des jeunes parents et de leur montrer comment les cuisiner rapidement le soir après le travail.