Aller au contenu principal

Mâche : un marché déficitaire

Dans l’Hexagone, l’offre en mâche se fait de plus en plus rare, à tel point que dans le Nord-Ouest du pays, les opérateurs ont arrêté les exportations de marchandises vers l’Allemagne. Cette situation alarme nos voisins. Ami prévoit même une pénurie de la marchandise non seulement sur le court terme mais aussi au cours de la nouvelle année 2020. Sur le marché de Rungis, selon FranceAgriMer-RNM, la demande reste régulière face à une offre déficitaire, ce qui fait grimper les cours, surtout ceux des produits vrac et le plateau alors que le cours de la barquette est moins impacté.


En relation

Fruits et légumes
Une campagne compliquée pour la carotte

Entre diminution de la production et baisse des prix, Agreste dresse un tableau assez maussade…

Fruits et légumes
[infographie] Légumes : en 2017, le déficit commercial s’est résorbé

À l’inverse des fruits, le déficit commercial français sur les légumes s’est amélioré en 2017,…

Fruits et légumes
Fruits : le Royaume-Uni, un marché stratégique

Le Brexit ne va pas sans inquiéter les acteurs français de la filière fruits et légumes.

Fruits et légumes
L’exportation anime le marché de la pomme de terre

L’épisode de grand froid semble avoir stimulé ponctuellement la demande de pomme de terre au…