Aller au contenu principal

Lunor signale un risque de mauvaise conservation

© Lunor pour Auchan Direct

La société Lunor a souhaité le vendredi 2 août qu’une vingtaine de lots de betteraves cuites sous vide soient retirés de la vente. Le directeur général, Christian Delavaux, a invoqué un « risque de mauvaise conservation » portant sur 92 000 paquets (de 2 x 500 g) de betteraves (numéros 190 à 211 et affichant des dates de durabilité minimale situées entre le 10/01/2020 et le 01/02/2020). Il n’avait cependant enregistré aucune réclamation samedi 3 août. Lunor a commercialisé ces lots entre le 9 juillet et le 2 août dans plusieurs enseignes de la grande distribution dans toute la France. « La ligne de production concernée a été arrêtée », a précisé Christian Delavaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Cuisines centrales : la liaison froide mise au défi

Les services de restauration collective des établissements scolaires, universitaires et les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.

Fruits et légumes
Eviter la consommation de betteraves crues, recommande la DGCCRF

La DGCCRF rappelle aux consommateurs ainsi qu’aux professionnels et gestionnaires d’…

Dossiers
Consommateurs peu inquiets

Les gouvernements déclarent systématiquement quel est le risque en santé humaine de chaque…