Aller au contenu principal

[Infographie] L’Union européenne premier fournisseur de la Chine

© Réussir

Sur les dix premiers mois de l’année, l’Union européenne est restée le premier exportateur de produits laitiers à destination du marché chinois, avec 843 000 tonnes, devant la Nouvelle-Zélande (687 000 t), selon le Clal. Avec 303 000 tonnes, les États-Unis sont le troisième fournisseur de la Chine et les volumes expédiés ne semblent pas avoir pâti de la guerre commerciale puisqu’ils sont similaires à ceux de 2017. Sur cette période, les achats de la Chine ont bondi de 3,7 % sur un an. Une hausse bien moindre qu’en 2017 où l’augmentation atteignait +19,4 %. En octobre, néanmoins, les ventes ont progressé de 12,4 % sur un an.

En volume, le lait liquide reste le premier produit exporté vers la Chine, mais tend à reculer. La plus forte progression est enregistrée par les poudres de lait infantiles, dont la Chine a acheté 294 000 t en dix mois contre 244 000 t un an plus tôt (+20 %). L’Union européenne fournit 78 % des volumes de préparations infantiles importés par le géant asiatique.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Focus produits
La course pour remplir les biberons chinois

La production mondiale de laits infantiles a atteint 2,7 millions de tonnes en 2017.

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.