Aller au contenu principal

L’Ufab sécurise ses approvisionnements en matières premières

Le nouveau silo bio sera inauguré à Châteaubourg le 4 octobre. © Le Gouessant

L’Union française d’agriculture biologique (Ufab), filiale de production d’aliments pour animaux biologiques de la coopérative Le Gouessant, produit plus de 90 000 tonnes par an dans son usine dédiée de Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine). Elle a déployé plusieurs stratégies pour ses approvisionnements. L’entreprise est ainsi collectrice de céréales et de protéagineux. « Notre plus gros volume est probablement le triticale, seul ou en mélange avec des pois et des féveroles. Nous collectons également des blés, des orges, des avoines ainsi que des pois et des féveroles seuls. Cette année, la récolte est plutôt correcte pour ces produits », constate Carine Maret, qui dirige l’Ufab.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Témoignages, Bio
La Ville de Liffré signe la charte « Il fait bio dans mon assiette »

A l’occasion de l’assemblée générale d’Initiative Bio Bretagne (IBB) le mardi 25 avril à Liffré…

Autres filières, Bio
Bio : Carrefour s’engage en Nouvelle Aquitaine

A l’occasion de sa présence au salon de l’Agriculture Nouvelle Aquitaine, Carrefour a signé le…

Témoignages, Bio
Le réseau Un Plus Bio fait escale à Bayonne

Dans le cadre de son « Tour de France des cantines rebelles », le réseau des cantines bios Un…

Alimentation animale-céréales, Bio
La Bretagne affiche une reprise prudente

La Bretagne reste la première région française de production d’aliments pour animaux avec 7,69 …