Aller au contenu principal

L'UE renforce la protection des lanceurs d'alerte

Les ministres de l'UE ont adopté hier une directive permettant de protéger les lanceurs d'alerte. Réunis à Luxembourg, les ministres de la Justice ont avalisé ces nouvelles règles, qui doivent être transposées par les États membres dans leur droit national dans les deux ans. « Personne ne devrait risquer sa réputation ou son emploi pour avoir dénoncé des comportements illégaux », a déclaré la ministre finlandaise de la Justice, Anna-Maja Henriksson, citée dans un communiqué. Au niveau de l'UE, ils n'étaient jusqu’alors protégés que dans un nombre limité de domaines, essentiellement celui des services financiers.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Scandales alimentaires : Foodwatch interpelle la Commission européenne

« Qu’il s’agisse du fipronil dans les œufs, du lait pour bébés Lactalis contaminé à la…

Réglementation, Bio
La filière bio vent debout contre la Commission

La proposition de réforme du label bio présentée par la Commission européenne…

Produits de la mer
Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'…

Produits de la mer
Cabillaud : les eurodéputés mettent fin aux limites de temps en mer du Nord

Les députés européens ont modifié hier le règlement de 2008 du Conseil qui établissait un plan à…