Aller au contenu principal

L'UE appelle le Japon à lever les restrictions sur le bœuf

Le commissaire européen à l'Agriculture a exhorté ce vendredi le Japon à ouvrir son marché aux importations de bœuf de l'ensemble de l'UE, dont plusieurs Etats membres restent soumis à une interdiction plusieurs années après la fin de la crise de la vache folle. « Seul un petit nombre de pays » du Vieux continent est autorisé à exporter du bœuf bien que l’ESB ait été éliminée depuis 2005, a déploré Phil Hogan lors d'une conférence de presse à Tokyo. « Nous attendons une certaine réciprocité à partir du moment où nous remplissons les critères », a-t-il souligné, rappelant que l'UE autorisait pour sa part l'accès au wagyu. Le Japon avait banni en 1996 les importations de bœuf britannique pour cause d'ESB, avant d'étendre l'interdiction à l'ensemble de l'UE en 2000. L'archipel a ensuite rouvert progressivement son marché à plusieurs pays : l'Autriche, la Grande-Bretagne, le Danemark, la France, l'Italie, l'Irlande, les Pays-Bas, la Pologne et la Suède. Mais 19 des 28 pays de l'Union restent exclus, dont des économies de poids comme l'Allemagne et l'Espagne. 


En relation

Viandes
Ouverture du Chili au bœuf européen

Les exportateurs de bœuf européen pourront bientôt chercher de nouveaux marchés au Chili, se…

Viandes
Viande bovine : le Japon trouble le marché mondial

Bovins : Le Japon a annoncé cet été activer sa clause de sauvegarde pour les…

Viandes
Accord UE-Mercosur : frictions en Europe autour de l’agriculture

Plusieurs pays de l‘UE emmenés par la France et l‘Irlande souhaitent que l‘UE repousse la…

Viandes
Mercosur : la France va s'opposer à la proposition de Bruxelles 

La France s'opposera à la proposition de la Commission européenne d'accepter…