Aller au contenu principal

Loi Egalim : FNSEA et Ania appellent à une mise en œuvre rapide

Les acteurs de l'alimentation ont adressé vendredi 28 septembre leurs dernières doléances au Premier ministre, à la veille du vote définitif de la loi Egalim. Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a exigé la mise en oeuvre « sans délai » des ordonnances qui doivent renforcer l'efficacité du dispositif, censé assurer une meilleure rémunération des agriculteurs. Parmi les trois ordonnances les plus attendues, « deux sont prêtes, celle sur le seuil de revente à perte (SRP) et celle sur l'encadrement des promotions », a expliqué la présidente du syndicat agricole majoritaire.Une troisième, qui porte sur l'établissement de sanctions pour prix abusivement bas, « est en finalisation » et doit faire l'objet d'une réunion cette semaine. Dans un communiqué l’Ania a estimé qu’il fallait « très rapidement introduire la notion de vendre à un prix abusivement bas ». « On a tous alerté le Premier ministre sur la date, en disant qu'il fallait que (l'application) ait lieu après les fêtes de Noël, car tout est déjà programmé (achats, catalogues, stratégie commerciale...)», a pour sa part déclaré à l'AFP Jacques Creyssel, délégué général de la FCD.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Hausse du SRP : Michel-Edouard Leclerc écrit à Emmanuel Macron

Michel-Edouard Leclerc a une nouvelle fois accusé lundi 2 octobre…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relèvement du SRP : « inefficace, voire néfaste », selon UFC-Que Choisir

La proposition faite le 11 octobre par Emmanuel Macron de relever le seuil de…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
#Egalim : le gouvernement précise la feuille de route pour 2018

« Nous déposerons un projet de loi début 2018. L’idée est de remettre complètement à plat…

Les acteurs de l'agroalimentaire
[Exclusif] Ce que contient le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales

Le projet de loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et…