Aller au contenu principal

Loi Alimentation : les syndicats agricoles évoquent leur déception

Après l’échec de la Commission mixte paritaire (CMP) sur la loi Alimentation et Agriculture, les syndicats agricoles évoquent leur déception. « La manœuvre politique l’a finalement emporté sur le réalisme d’un texte respectueux de l’esprit des Etats généraux de l’Alimentation (EGA) et du travail conjoint des parlementaires », déplore la FNSEA dans un communiqué du 11 juillet. « Sur la question centrale des indicateurs de coûts de production, rappelons qu’il s’agit juste de mettre à disposition des producteurs une référence neutre et indiscutable dans leurs relations commerciales avec l’aval de la filière », ajoute le syndicat. Pour les Jeunes Agriculteurs, cet échec est « un tacle de plus pour les paysans français ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le Cese adopte un avis sur la compétitivité des filières agroalimentaires

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté, le 24 janvier, en séance…

Réglementation
Compétitivité : le Cese formule des préconisations

Après avoir audité un certain nombre d’acteurs de la filière agroalimentaire, le Conseil…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Ania mise sur la loi Alimentation pour contraindre les distributeurs

En 2017, les entreprises agroalimentaires ont continué à subir de plein fouet les effets de la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Ultime lecture de la loi alimentation

La loi alimentation passe cet après midi en lecture définitive à l'Assemblée nationale.