Aller au contenu principal

Loi Alimentation : la DGCCRF dès le 2 février sur le terrain

« Avec Bruno Le Maire nous allons réunir dès la semaine prochaine un comité de suivi des relations commerciales avec l’Ania, l’Ilec, la Feef et les organisations agricoles », a annoncé Didier Guillaume hier soir aux vœux de l’Ania, déclarant « je vais mettre en application la loi des Etats généraux de l’Alimentation, je n’aurais aucun état d’âme à la mettre en œuvre ». Il répondait ainsi à Richard Girardot, président de l’Ania, qui déclarait quelques minutes plus tôt : « cet esprit des EGA est un peu bafoué, il y a une déflation ». « Nous sommes à quinze jours du salon de l’agriculture, si ça continue je ne suis pas sûr qu’il se passe bien », a prévenu le ministre de l’Agriculture, assurant que son objectif était qu’il se passe de manière apaisée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
SRP et promotions : l’ordonnance examinée mercredi

Le gouvernement a annoncé vendredi 7 décembre que l’ordonnance relative au relèvement du seuil…

Les acteurs de l'agroalimentaire
UFC-Que Choisir et la Conf’ demandent l’abandon du relèvement du SRP  

Votée l'an dernier, la loi Egalim, et notamment le relèvement du seuil de revente à perte (SRP…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Hausse du SRP : Michel-Edouard Leclerc écrit à Emmanuel Macron

Michel-Edouard Leclerc a une nouvelle fois accusé lundi 2 octobre…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le relèvement du SRP doit bénéficier aux agriculteurs, selon S. Travert

Les bénéfices du relèvement du seuil de revente à perte des produits…