Aller au contenu principal

Loi Alimentation : FNSEA et JA surveillent les pratiques des enseignes

« A deux semaines de la fin des négociations commerciales, plusieurs accords sont certes positifs dans le secteur laitier, mais nous sommes loin du compte dans les autres secteurs, particulièrement celui de la viande bovine, où les acteurs de l'aval sont rompus à ne pas appliquer les EGA », écrivent la FNSEA et JA à l’issue du comité de suivi des relations commerciales. Appelant les enseignes de la distribution à appliquer l’ensemble du dispositif prévu par la loi Alimentation, les syndicats majoritaires agricoles préviennent : « nous prenons nos responsabilités en surveillant de très près les pratiques de chacun ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : « vigilante » la FNSEA attend les ordonnances

 « Nous sommes satisfaits de l'esprit général du texte et du fait qu'il arrive au tout début…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : la FNSEA alerte les députés

« L’objectif premier de cette loi est de parvenir à de meilleurs revenus pour les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les JA demandent le retrait de l’amendement Moreau

Jeunes agriculteurs (JA) demandera ce jour lors d’une réunion avec le ministère de l’Economie et…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Tentative d’obliger les interprofessions à fixer des indicateurs

En deuxième lecture, les députés ont adopté ce jeudi 13 septembre un amendement du rapporteur au…