Aller au contenu principal

Lille, Paris, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand interdisent les pesticides 

Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand ont annoncé ce jour l'interdiction de l'utilisation des pesticides sur leurs territoires, pour faire pression sur le gouvernement en pleine polémique sur les distances minimales entre habitations et zones d'épandage. S'agissant de grandes villes et non de communes rurales abritant des cultures, cette action est en grande partie symbolique. La loi interdit en effet déjà depuis 2017 l'utilisation de produits chimiques par les collectivités pour entretenir les espaces verts et la voirie. Même interdiction depuis janvier pour les particuliers et jardiniers amateurs qui ne peuvent plus utiliser que des produits phytopharmaceutiques d'origine naturelle.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
Moindre réduction des quotas de pêche en Baltique

Les ministres de la pêche de l’Union européenne ont peiné hier soir à se mettre d’accord sur les…

Produits de la mer
Hausse des anomalies dans l’information des produits de la mer

Plusieurs réglementations européennes ont été adoptées ces dix dernières années pour informer le…

Réglementation
Le Sénat supprime le droit à la cantine

En première lecture du projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté, les sénateurs ont…

Réglementation
L’OMS préconise des politiques de prix

L’agence onusienne pour la santé somme les gouvernements d’orienter les…