Aller au contenu principal

L’excédent des échanges agroalimentaires se redresse grâce aux céréales

L'excédent commercial en produits transformés recule de 0,1 Md Eur en 2018. © DR

En 2018, l’excédent des échanges agroalimentaires français a atteint 6,9 milliards d’euros, en hausse de 1,3 milliard d’euros par rapport à 2017, sous la croissance des exportations (+1,1 milliard d’euros) et le léger repli des importations (-0,2 milliard d’euros), selon la dernière note de conjoncture d’Agreste. Le solde redevient excédentaire grâce aux produits agricoles qui ont vu un redressement des exportations de céréales et un recul des importations de la quasi-totalité des produits bruts. En revanche, l’excédent commercial en produits transformés avec 6 Mds Eur, diminue de 0,1 Md Eur par rapport à 2017.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les industriels britanniques revendiquent l’accès au marché européen

Fait exceptionnel au Royaume-Uni, 75 organisations agricoles et alimentaires ont écrit une…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Plus d’un quart du revenu agricole amputé en 2016

Les revenus des agriculteurs auront chuté de 26 % cette année, prévoit la Commission des Comptes…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La chute des exportations agroalimentaires françaises se poursuit

L'excédent des échanges agroalimentaires français a atteint 604 millions d'euros en novembre, en…

Autres filières
Mise en garde du Maroc à l'UE sur l'accord agricole

Le Maroc a adressé une sévère mise en garde à l'Union européenne (UE) en l'appelant à mettre « …