Aller au contenu principal

L’étude de l’UFC-Que Choisir fait réagir distributeurs et acteurs du bio

© gutner archives

A la suite de la publication de l’étude de l’UFC-Que Choisir dénonçant les marges de la grande distribution pour les fruits et légumes bio, dont nous avons fait écho hier dans nos colonnes, la FCD dénonce un document « partial ». La fédération considère que cette étude repose sur une « série d’approximations méthodologiques qui lui enlèvent toute portée concrète ». De son côté, la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab) fait part ce matin de « sa surprise devant l’ampleur annoncée de ces marges ». La fédération appelle la distribution à la transparence.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes, Bio
Marges bios : « mon ressenti est plutôt positif même si c’était exagéré »

Les Marchés Hebdo : Que pensez-vous de l’étude de l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Franprix : les jus d’orange libre-service passent au bio

Franprix annonce qu’à partir d’aujourd’hui le jus d’orange frais proposé dans ses 420 magasins…

Fruits et légumes, Bio
F&L bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les « surmarges » de la grande distribution

L’UFC-Que choisir rend publique une étude sur les fruits et légumes…

Fruits et légumes
Pommes de terre : les producteurs dénoncent la « braderie abusive » d’Intermarché

Par la voix d’un communiqué de l’Union nationale des producteurs de pommes de…