Aller au contenu principal

Lettre ouverte d’Interbev aux Institutions européennes

Regrettant que la Commission européenne fasse le choix, dans sa communication sur le climat, « de stigmatiser la consommation de viandes rouges en demandant à tous les citoyens de la diminuer » et s’inquiétant de sa détermination à conclure un accord avec le Mercosur, Dominique Langlois demande à « l’Europe de demain », « un nouveau cap, clair et cohérent : vers la sauvegarde de notre modèle d’élevage vertueux, vers le « manger mieux » vers la valorisation de nos produits, de nos activités et des nombreux services qu’elles rendent, chaque jour, à la société », dans une lettre ouverte adressée ce jour aux institutions européennes.


En relation

Viandes
Viande de porc : bonne tenue des ventes UE en septembre

Découpe : Selon Bruxelles, en cumul de janvier à septembre, ce sont plus de 3,1…

Viandes
Le parlement européen a approuvé le Ceta

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur du Ceta, l’accord de libre-échange entre…

Viandes
« French Beef, a taste of terroirs », nouvelle image de marque d’Interbev à l’export

Hier, à l’occasion du salon international de l’agriculture, Interbev a annoncé le lancement de…

Viandes
Bovins : nette hausse des exportations de l’UE en 2016

Bovins : Les exportations de viande bovine et d’animaux vifs de l’Union…