Aller au contenu principal

L’Etat ne cofinancera plus les aides au maintien pour l’agriculture bio

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, en visite au salon Tech & Bio le 20 septembre 2017. © Twitter / Min.Agri.Fr

A l’occasion de sa visite au salon Tech&Bio à Bourg-lès-Valence hier, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a indiqué que l’Etat allait cesser à partir de 2018 de verser « des aides au maintien » pour les exploitations conduites en agriculture biologique, pour se concentrer sur les « aides à la conversion ». « C’est au marché de soutenir le maintien de l’agriculture biologique car la demande est là et il faut que nous soyons collectivement en capacité d’y répondre », a déclaré le ministre. Ces aides au maintien sont versées après les trois premières années d’activité afin de stabiliser et pérenniser les jeunes exploitations biologiques. « Je souhaite que d'autres mécanismes que l'attribution systématique » d'aides au maintien « permettent aux producteurs déjà certifiés en agriculture biologique d'obtenir une juste rémunération » pour des « productions de qualité », a-t-il ajouté. Pour continuer à accompagner le développement d’une « filière bio », le ministre compte sur les états généraux de l’alimentation pour élaborer des « propositions concrètes » en ce sens. « J’ai notamment suggéré qu’un fonds privé puisse être mis en place pour venir financer les projets de développement et de structuration des filières bio. Je sais que l’idée fait son chemin », a expliqué Stéphane Travert. Les aides au maintien attribuées au titre des campagnes PAC 2015 à 2017 devraient être financées jusqu’à leur terme, a-t-il également précisé.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le plan de 5 milliards d’euros se précise...un peu

A la veille de l’ouverture du salon de l’Agriculture, Emmanuel Macron a reçu près de 700 jeunes…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Aides bios : « des retards inacceptables », dénoncent JA et FNSEA

« L’Etat ne remplit pas sa part du contrat en matière de paiement des aides aux nombreux…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Didier Guillaume opposé à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio

Didier Guillaume s'est déclaré opposé jeudi à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio, une proposition …

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
La région Nouvelle-Aquitaine se mobilise en faveur du bio

Alain Rousset, président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Jean-Pierre Raynaud, vice-…