Aller au contenu principal

Les Volailles de l’Odet en liquidation judiciaire

Fermée le 1er avril 2019 sur ordre du préfet du Finistère pour raisons sanitaires, la société Volailles de l’Odet (4,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015) a été placée en liquidation judiciaire le 3 mai. Construit en 1981 par la famille Croissant, l’abattoir est passé entre les mains de Duc puis a été cédé à la Cecab et appartient aujourd’hui à la société Le Clezio. Spécialisé dans l’abattage de dindes, il emploie 24 salariés.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Volailles
Le CNPO vise 50% de poules en alternatif d’ici 2022

« D’ici 2022, la filière française des œufs s’engage à atteindre 50% de poules pondeuses en…

Volailles, Bio
L’organisation de producteurs de volailles de Loué reconnue bio

Bien que produisant depuis 1995 des volailles certifiées bios IGP de Loué, la société…

Volailles
Cargill et Jollibee construisent une usine aux Philippines

Cargill et Jollibee Foods Corp.