Aller au contenu principal

Les viandes bios continuent de se développer

© DR

En 2017, les volumes de viande bio ont augmenté de 10%, tirés par les bovins allaitants abattus (+13%). « La disponibilité en animaux bios a permis un rapide développement des volumes abattus qui sont estimés à 35 572 tonnes » en 2017, en hausse de 10% par rapport à 2016, selon les chiffres d'Interbev. Les conversions des exploitations ovines en bio se sont développées à un rythme soutenu et on compte aujourd'hui 213 326 brebis viande en bio et conversion, soit +10% sur un an, à 1 432 tonnes, selon Interbev. La filière porcine bio a, quant à elle, rencontré des difficultés pour couvrir la demande croissante, tandis que l’offre est encore limitée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Bio, Focus produits
Viande bio : Se développer sans déstabiliser le marché

Les disponibilités en viande bio affichent une croissance rapide, à 37 552 tonnes en 2017 selon…

Focus produits, Bio
Développer les gammes pour épauler l’amont

Selon un sondage Ifop pour Interbev réalisé en août, près des trois quarts des Français (74 %)…

Focus produits, Bio
Les filières bios doivent changer de braquet

Les achats des ménages de viande de boucherie bio (bœuf, veau, agneau et porc) ont encore…

Viandes
[Infographie] Produits carnés : vers des échanges mondiaux records en 2019

2019 est une année de rupture : la croissance lente mais régulière de la production mondiale de…