Aller au contenu principal

Les très jeunes passent au bio plus par éthique que leurs aînés 

La génération des 18-24 ans choisit plus de se nourrir avec des aliments biologiques par éthique - pour améliorer le bien-être animal - que ses aînés, motivés par la santé, l'environnement ou le goût, indique le baromètre annuel de consommation de l'Agence Bio. « Dans notre dernière enquête sur les profils de consommateurs de produits bio, nous avons été étonnés de voir que chez les très jeunes consommateurs de la tranche d'âge 18-24 ans, c'est la question du bien-être animal qui ressort en numéro un (à 37%) pour expliquer les motivations d'achat de produits bio », explique Florent Guhl, directeur de l'Agence bio, organisme public qui suit l'évolution de l'agriculture et de la consommation bio en France.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture, Bio
Œufs : des ventes toniques fin 2016, surtout pour l’alternatif

La hausse sensible des cours des œufs en fin d’année dans l’Hexagone est en partie liée à la…

Produits laitiers, Bio
Fromages biologiques : toujours toniques

Les achats des ménages de fromages biologiques ont bondi de 21,9 % sur les quatre premières…

Focus produits, Bio
Les ventes du bio ont crû de 20 % en 2016

7 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 47 185 opérateurs enregistrés, 1,5…

Aviculture, Bio
Croissance à deux chiffres pour l'œuf biologique

La consommation français d'œufs peine à se maintenir.